Et la vie commence ici...

FAQ

Par qui suis-je prise en charge ?

VOIR LIEN AVEC LES LISTES DES NOMS DES PRATICIENS

Quand dois- je démarrer mon traitement ?

Le jour du démarrage de votre traitement vous est précisé par votre médecin. On considère que le premier jour des règles est le premier jour où vous vous réveillez avec des pertes sanguines franches.

Jusqu’à quel âge ?

l’AMP est prise en charge par l’Assurance Maladie jusqu’au 43ème anniversaire de la femme. Pour les hommes, dans notre centre, la limite médicale de prise en charge a été fixée à 60 ans.

Je souhaite contacter un médecin au sujet de mon traitement le soir ou le WE. Qui dois-je contacter ?

Téléphoner à la Clinique Jeanne d’Arc au 02.62.

Je suis déçue, cela n’a pas marché alors qu’au moment du transfert, on m’a dit que nos embryons étaient beaux.

Deux critères rentrent en jeu pour l’obtention d’une grossesse : * La qualité embryonnaire : On ne peut prédire si tel ou tel embryon donnera une grossesse ou non. Les biologistes sélectionnent les embryons sur des critères liés à la forme ou à la vitesse de développement des embryons. Hormis la qualité morphologique, Il faut savoir que bon nombre des embryons ont des anomalies génétiques et ne donneront jamais de grossesse. * La muqueuse utérine : Au cours de la stimulation par les gonadotrophines, la muqueuse utérine ou endomètre est surveillée lors des échographies et le transfert ne sera réalisé que si cette muqueuse est idéale. En absence de grossesse, il vous sera proposé un protocole de recherche : Matrice Lab.

Mon mari a un spermogramme à faire, est-ce que je peux l’accompagner ?

Vous pouvez, bien sûr, accompagner votre mari pour effectuer son recueil.

Le côté des piqûres influence-t-il la réponse ovarienne ?

L’endroit de l’injection n’a aucune importance et les 2 ovaires seront stimulés quelque soit le coté de l’injection.

Quelles sont les conditions de prise en charge par l’assurance maladie

elon le Journal officiel du 30/03/2005 (JORF n°74 page 5309) , les actes médicaux de l’assistance médicale à la procréation (AMP) ne peuvent pas être remboursés au-delà du jour du 43e anniversaire de la patiente. Sont pris en charge : Six inséminations artificielles (une par cycle). Quatre tentatives de fécondation in vitro (recueil ovocytaire et transfert embryonnaire) peuvent être remboursées pour l’obtention d’une grossesse, en sachant qu’une tentative SANS transfert embryonnaire ne compte pas dans la prise en charge. Une demande d’entente préalable globale doit être déposée avant le début du traitement avec mention de la technique utilisée. A savoir, après la naissance de votre bébé, vous aurez à nouveau le droit à quatre nouvelles tentatives de fécondation in vitro.

Après la fin des injections, il reste du produit

Les fabricants de produits injectables mettent toujours un peu plus de produit dans les ampoules que la dose indiquée. Il est normal qu’il reste un peu de produit après avoir fini les injections. J’ai une ordonnance pour réaliser un spermogramme, que dois-je faire ? Prendre rdv avec un des laboratoires BIO REUNION « voir lien » Si un test de survie en plus du spermogramme vous est prescrit : prendre rendez-vous avec le site du PORT, seul laboratoire du groupe BIO REUNION a être agrée par le Ministère de la Santé pour réaliser cet examen.Faut-il une abstinence ? non requis car la QUALITE des spermatozoïdes est meilleure sans abstinence.

Qu’est-ce que la recherche de spermatozoïdes lors d’une éjaculation rétrograde :

Attention : Prendre rendez-vous uniquement sur le site AMP REUNION du PORT en précisant bien l’intitulé de l’ordonnance. Dans des pathologies masculines bien définies (exemple : diabète…) les spermatozoïdes refluent dans la vessie : le jour du rendez-vous, il vous est demandé de boire un litre d’eau de Vichy qui neutralise l’urine ; vous vous rendez au laboratoire, vous y rencontrez un technicien spécialiste d’AMP ou un Biologiste qui vous expliquera le prélèvement : après masturbation, si échec d’obtention d’éjaculat, recueil des urines dans plusieurs flacons où il sera cherché des spermatozoïdes.

Covid

Que sait-on des conséquences du Covid-19 sur la fertilité, l’AMP et la grossesse ?

Les données scientifiques sur les conséquences du virus sur la fertilité et l’AMP sont encore rares et incomplètes. Il ne semble pas y avoir de transmission sexuelle des virus de la famille des coronavirus. Nous ne savons pas encore les conséquences que le Covid-19 pourrait avoir pendant la grossesse pour la mère et pour le bébé.Il est conseillé d’éviter de réaliser un transfert d’embryon ou une insémination en cas de Covid-19 avéré ou de risque élevé d’être contaminée, car les conséquences du Covid-19 pour la mère et le fœtus en début de grossesse ne sont pas connues.Les virus respiratoires sont connus pour être risqués pour les femmes au 3e trimestre de la grossesse. Cela pourrait également être le cas du Covid-19.

Y a-t-il des techniques d’AMP qui vont reprendre plus vite que d’autres ?

Les FIV nécessitent un accès au bloc opératoire et des techniques de laboratoire qui prennent du temps humain et matériel. Certains centres ont pu mettre en œuvre plus rapidement les inséminations et les transferts d’embryons congelés que les FIV

Est-ce que l’activité dans les centres est à nouveau normale ?

Les activités d’AMP ont repris dans 80% des centres. L’application des mesures barrières entraîne toutefois un délai d’attente. Les équipes médicales sont les seules décisionnaires de la prise en charge des couples après examen au cas par cas des situations.

Comment le centre s’organise-t-il pour limiter la transmission du Covid-19 ?

En privilégiant la téléconsultation quand cela est possible. En mettant en place des mesures et précautions : • port du masque par tous, • pas d’accompagnant (autre que le conjoint et les représentants légaux d’un mineur, le cas échéant),• questionnaires de recherche de symptômes pour soignants et patients

Quelles précautions et obligations faut-il respecter ?

Se protéger d’une contamination en respectant scrupuleusement les règles sanitaires en vigueur. Protéger les équipes soignantes en respectant les mesures barrières.Répondre au questionnaire de recherche de symptômes du Covid-19, à toutes les étapes du parcours, de manière transparente. Informer très précisément l’équipe médicale sur tous vos antécédents médicaux. Ne prendre aucun traitement sans avoir prévenu l’équipe du centre d’AMP (attention aux médicaments vendus sur internet, huiles essentielles, chloroquine, etc…). Signer un consentement à réaliser une AMP en période d’épidémie de Covid-19

Est-ce que le centre risque de fermer à nouveau ?

C’est une possibilité, en cas :• de nouvelle vague de la pandémie,• de contamination d’un grand nombre de personnels du centre d’AMP,• d’affectation d’un grand nombre de personnels du centre d’AMP à d’autres unités en raison du Covid-19.

Si le centre est fermé, peut-on aller dans un autre centre d'AMP ?

C’est votre médecin référent dans votre centre d’AMP qui vous orientera vers un autre centre, si besoin.

Y a-t-il un risque qu'une stimulation ovarienne soit arrêtée ?

Oui, en cas de nouveau confinement décrété par les autorités. Oui, si vous avez le Covid-19.Oui, si vous avez été en contact1, au cours des 2 dernières semaines, avec une personne qui avait le Covid-19 car vous pourriez, vous aussi, avoir la maladie.Dans ces deux dernières situations, informez tout de suite l’équipe médicale qui vous suit afin qu’elle adapte, selon les recommandations, le calendrier des stimulations.

Comment faire pour limiter au maximum le risque d’être atteint ?

En respectant strictement les mesures barrières : port de masque et distance > 1 mètre

Nous attendons un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes, cette AMP avec don est-elle possible dans la période actuelle ?

Oui. Toute AMP qui utilise des ovocytes ou des spermatozoides ou des embryons congelés est possible. La réalisation des ponctions ovocytaires et des recueils de spermatozoïdes en vue d’un don est possible si les moyens humains et matériels sont réunis dans l’établissement. Il est par ailleurs recommandé de réaliser une recherche du SARS-CoV-2 (par prélèvement nasal), même en l’absence de symptômes, chez le donneur et la donneuse, 48h avant la ponction ovocytaire ou le premier recueil de spermatozoïdes.Pour les donneurs, il est également recommandé de réaliser une sérologie (anticorps totaux) 48h avant chacun des autres recueils et un mois après le dernier recueil.

Est-ce que la sécurité sociale peut prolonger l’affection longue durée (ALD) pour les femmes de 43 ans à cause du Covid-19 ?

Un assouplissement des conditions de prise en charge des actes d’AMP par l’Assurance maladie est autorisé pour les assurées ayant atteint l’âge de 43 au cours de l’année civile 2020. Celles-ci peuvent dès lors bénéficier d’une AMP au-delà de leur 43e anniversaire. À ce titre, les actes d’AMP sont exceptionnellement facturés et pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie obligatoire sous réserve que l’acte soit :• prévu par les nomenclatures d’actes médicaux et de biologie médicale pris en charge,• précédé d’une demande d’accord préalable non suivie d’un refus dans un délai de 15 jours. Important: ce dispositif est temporaire. Il couvre les actes accomplis jusqu’au 31 décembre 2020.Vous avez la possibilité de déposer une demande de dérogation de prise en charge auprès de votre caisse primaire d’assu-rance maladie, si vous avez eu entre 42 ans et 6 mois et 43 ans pendant la période de crise sanitaire durant laquelle les centres d’AMP ont cessé leurs activités. Vous devrez joindre un justificatif émis par votre médecin référent en AMP qui aura au préalable évalué votre situation

Je trouve la période très stressante, vers qui me tourner pour m’aider ?

Votre centre d’AMP, ses équipes médicales et ses psychologues sont à vos côtés pour vous informer, vous accompagner et vous aider dans la réalisation de votre projet parental

Où peut-on trouver plus d’informations sur le Covid-19 et l’AMP ?

https://www.procreation-medicale.fr/

Où peut-on trouver plus d’information sur le Covid-19 ?

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Première consultation

Je saigne un peu : est-ce mon premier jour des règles ?

On considère que le premier jour des règles est le premier jour où vous vous réveillez avec des pertes sanguines franches.

Les examens sont-ils réalisés au centre ?

Nos laboratoires d’analyses médicales, Cerballiance Réunion sont présents dans toute l’ile de la Réunion, les résultats sont donc consultables dans les centres d’AMP Réunion du PORT sur notre informatique commune quand vous êtes en consultation avec les membres de l’équipe. Le Test de Survie est un examen spécialisé qui ne peut être effectué que dans un centre agrée (ex : Cerballiance Réunion le Port). Les échographies sont effectuées par des gynécologues du centre mais peuvent être réalisées par tous les gynécologues de l’Ile en accord avec notre Centre.

Je suis déçue, cela n’a pas marché alors qu’au moment du transfert, on m’a dit que nos embryons étaient beaux.

On ne peut prédire si tel ou tel embryon donnera une grossesse ou non. Les biologistes sélectionnent les embryons sur des critères liés à la forme ou à la vitesse de développement des embryons. Ces critères permettent d’avoir une idée de la probabilité d’implantation et permettent un choix mais les chances de donner une grossesse restent malgré tout limitées. Ces critères sont des critères d’ordre morphologique, nous n’avons pas accès à la génétique de l’embryon sachant que la moitié des embryons ont des anomalies génétiques et ne donneront jamais de grossesses ou de fausses couches

Le gynécologue m’a dit : Test de grossesse 12 jours après le transfert – puis-je le faire avant ?

Non, car l’hormone de grossesse HCG dosée ne sera pas détectable, même si vous êtes enceinte, avant 12 jours
 

 

 

La prise en charge IIU/IAD: Jusqu’à quel âge ?

L’AMP est prise en charge par l’Assurance Maladie jusqu’au 43ème anniversaire de la femme. Pour les hommes, dans notre centre, la limite médicale de prise en charge a été fixée à 60 ans.

Je suis une femme et j’ai plus de 43 ans, le centre me prend-il en charge ?

Les dosages hormonaux seront effectués pour connaitre votre réserve ovarienne. Si ces dosages sont normaux, il pourra être tenté exceptionnellement une fécondation in vitro, hors prise en charge par la Sécurité Sociale. Les taux de grossesse restent très bas (autour de 2%) car, même si on obtient des embryons, ces derniers ont des anomalies génétiques de plus en plus importantes suivant l’âge et s’implanteront donc moins bien avec des risques de fausses couches plus élevés.
 

 

 

Mon mari a un spermogramme à faire, est-ce que je peux l’accompagner ?

Vous pouvez, bien sûr, accompagner votre mari pour effectuer son recueil.

Quelles sont les conditions de prise en charge par l’assurance maladie ?

Selon le Journal officiel du 30/03/2005 (JORF n°74 page 5309) , les actes médicaux de l’assistance médicale à la procréation (AMP) ne peuvent pas être remboursés au-delà du jour du 43e anniversaire de la patiente. Sont pris en charge : Six inséminations artificielles (une par cycle) pour l’obtention d’une grossesse. Quatre tentatives de fécondation in vitro (recueil ovocytaire et transfert embryonnaire) peuvent être remboursées pour l’obtention d’une grossesse. Une demande d’entente préalable globale doit être déposée avant le début du traitement avec mention de la technique utilisée. Attention : lorsqu’un transfert embryonnaire n’a pas lieu la tentative de Fécondation In Vitro est prise en charge mais ne rentre pas dans le décompte des 4 tentatives remboursées. Les transferts d’embryons congelés font cependant partie des tentatives Exemple : un embryon frais transféré lors de la FIV 1, pas de grossesse, 4 embryons congelés lors de la tentative (un embryon par paillette) donc 4 transferts possibles ⇨ Donc dans cette exemple 5 transferts mais UNE SEULE tentative de FIV prise en charge par la Sécurité Sociale